La Chaulme : numérique, associations et la « pomplec »…

Accueilli par l’ami Bernard BERAUD, la rencontre ne pouvait qu’être agréable et passionnée. Le maire Alain FAURE, que nous avions prévenu bien tardivement n’a pu être présent mais son expérience de conseiller général suffit pour savoir que les relations privilégiées entre communes et département, nous en partageons la même vision.

Rencontre passionnée car La Chaulme souffre plus que tous les autres en vallée de l’Ance de l’isolement numérique : alors que la vallée de l’Ance sera totalement fibrée en 2022 la commune fera exception. Une situation inconcevable pour Bernard, particulièrement impliqué dans les questions liées au numérique. Et il a raison ! Nous sommes d’ailleurs intervenus conjointement en conseil de communauté hier soir pour souligner cette exception regrettable.

Situation d’autant plus inconcevable que, comme dans les communes voisines, la crise covid a provoqué la vente de nombreuses maisons et le développement du télétravail est rendu difficile voire impossible, sinon par la 4G, le satellite étant loin de donner satisfaction. Sachant que la lignes cuivre laissent à désirer…

Somme toute une entrée en matière prévisible… la suite le fut moins : En effet, mettre autour de la table Bernard BERAUD et Michel OLLIER, le « local » de l’équipe du canton, nous n’avions pas encore fait… Valérie PRUNIER, Claire RICHARD et moi avons assisté à un échange passionné et passionnant sur le rôle des associations : il faut dire que rassembler dans l’association des « Amis de La Chaulme » l’équivalent ou presque des habitants de la commune c’est signe d’une belle vitalité : 103 adhérents quand même. Modestement la DALD vient soutenir leur action. et les deux bougres sont convaincus, l’expérience parle.

Rendez-vous est pris le 1er août, quel que soit le résultat de l’élection, évidemment, pour une journée d’animation avec concours de pétanque, jeux pour enfants et convivialité garantie.

Une autre rendez-vous pour découvrir également la « Pomplec » (C’est bien écrit, Michel ?) spécialité locale qui nous a donné une faim du diable, l’heure du repas approchant. Et dire qu’il n’a même pas été possible de partager le verre de l’amitié dans le contexte…

Un grand merci Bernard, pour cet échange et cette formule qui nous a réjouis : « ce que nous vous avons demandé, on l’a eu »… euh, sauf la fibre. Mais on ne va pas lâcher l’affaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s