Tous les articles par Michel SAUVADE

11 novembre 1918 : des commémorations qui ont rassemblé de très nombreux habitants de notre canton.

De l’avis unanime des participants, cette année, des habitants encore plus nombreux qu’à l’habitude ont assisté aux cérémonies marquant la fin de la Première Guerre mondiale et rendant hommage aux soldats morts pour la France dans toutes les guerres.

Plus de la moitié des communes du canton nous avaient fait l’honneur de nous inviter aux commémorations. Qu’elles en soient remerciées et, malheureusement, nous n’avons pu honorer toutes ces cérémonies, concentrées sur quelques heures : https://ambert2021.net/agenda/

Nous espérons que Valcivières, Saint-Ferréol des Côtes, Novacelles et Beurrières ne nous en tiendront pas trop rigueur. Promis, nous ferons l’impossible pour être avec eux lors d’une prochaine manifestation.

Quand aux autres communes, merci de leur accueil. Chacun a pu se réjouir de passer un moment de convivialité. Si le souvenir était évidemment présent, la convivialité n’était jamais loin malgré le respect des gestes barrières.

Urgences de l’hôpital d’Ambert : union sacrée et montée de la pression. Rendez-vous à Marsac en Livradois demain vendredi 5 novembre à 18 heures.

Plus de 2000 personnes le 22 octobre dans les rues d’Ambert. Combien demain si nécessaire ? Beaucoup plus encore, c’est sûr.

Les interventions se multiplient pour exiger la réouverture des urgences de l’hôpital d’Ambert tandis que la colère ne diminue pas dans le secteur. Il faut dire que certains font tout pour l’amplifier :

Comment comprendre autrement que, alors que les urgences sont fermées le 27 octobre, le premier réflexe de la direction de l’hôpital est d’enlever les lettres urgences… Le grondement immédiat et l’intervention du maire d’Ambert ont provoqué un rapide retour en arrière. Ridicule !

L’ARS et la direction de l’hôpital jurent la main sur le coeur qu’ils font tout leur possible pour trouver des médecins. Espérons : ce samedi j’ai rencontré un médecin qui souhaitait assurer des remplacements cet été à l’hôpital d’Ambert : il attend toujours une réponse de la direction comme de l’ARS, elle aussi sollicitée…

Chacun doit donc faire sa part du job pour rendre notre hôpital performant et attractif tout autant pour ses patients que pour son personnel. Ici comme ailleurs la barre doit être placée haut : nous voulons le meilleur ici.

Les élus rassemblés se battent pour lui donner les moyens de cette ambition. Commune, communauté de communes, département, région, parlementaires font front : les élus de tout bord sont à la manœuvre. Chacun a fait le maximum en fonction de ses possibilités pour mettre en lumière l’incroyable gâchis qui se profile.

Pour notre part l’alerte a été donnée très vites aux présidents du Département et de la Région, ainsi qu’aux parlementaires. En effet les informations nous ont été transmises très vites par les habitants du Livradois-Forez – qu’ils en soient remerciés – ; au delà, le 22 octobre nous sommes intervenus lors de l’Assemblée générale de l’AMF63 (Association des maires du Puy de Dôme) en présence du préfet, du délégué départemental de l’ARS et de nombreux parlementaires, ainsi que de la presse.

Après la visite de Laurent Wauquiez hier c’est au tour d’André Chassaigne de rassembler demain à 18 h à la salle des fêtes de Marsac en Livradois. Chaque fois les élus locaux sont présents et mobilisés au milieu des habitants que nous côtoyons au quotidien.

Nous vous appelons donc à nous rejoindre à 18 heures à la salle des fêtes de Marsac en Livradois

Tous rassemblés ce vendredi 22 à 18 h à Ambert. Avec une fermeture annoncée des urgences la ligne rouge est franchie.

Nous partageons le texte du député André Chassaigne : la proposition faite n’est pas acceptable.

Malgré notre situation sanitaire exceptionnelle et la volonté de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, l’Agence nationale de Santé vient de faire connaître son refus de mobiliser la Réserve sanitaire en soutien aux services d’urgence en difficultés.

L’ARS affirme « vouloir conserver un service d’urgence et un SMUR à Ambert » et alloue 500 000€ au centre hospitalier pour l’aider à surmonter cette mauvaise passe et préparer un retour à la normale.

Mais en l’état , la couverture médicale permettra au 28 octobre de maintenir seulement  le SMUR pour « garantir les urgences vitales ».

Le service des urgences sera donc fermé pour une durée indéterminée avec un simple accueil et « un dispositif de réorientation ».

Pour obtenir satisfaction,  j’appelle à une large participation à la manifestation organisée à Ambert ce vendredi. 

Plus que jamais, ne lâchons rien !

André Chassaigne

Valérie PRUNIER et Michel SAUVADE vous confirment donc l’appel à manifestation collectif pour ce vendredi 22 octobre à 18 h. Venons nombreux !

Valérie PRUNIER et Michel SAUVADE se joignent à l’appel à manifester demain jeudi 14 octobre pour les urgences et l’hôpital d’Ambert.

Les coups tordus ont horreur de la lumière. L’ARS, la direction de l’hôpital l’ont bien compris lorsque cet été, la ligne de SMUR de l’hôpital d’Ambert a été à plusieurs reprises suspendue. Il est vrai que nous nous interrogions sur la multiplication des sorties de l’hélicoptère Dragon en Livradois.

Silence au point que c’est nous qui en avons informé le sous-préfet lors de l’assemblée générale des maires ruraux il y a quelques semaines. Interpelé en direct, le délégué départemental de l’ARS a été tout étonné, le pauvre, de cette absence de communication. On ne peut que le plaindre de l’incompétence de ses subordonnés, bien sûr…

Le nombre de lits en médecine vient d’être divisé par deux, le service de radiologie fonctionne sur des remplacements, tout ceci de manière la plus discrète possible. Le directeur de l’hôpital de Thiers partant à la fin du mois, pas trop de vagues… Si des fois, les élus ne l’apprenaient pas. Et bien si.

Désormais c’est le service entier des urgences qui est fermé ce week-end. Là c’est juste inadmissible.

Nous ne reviendrons pas immédiatement sur la modification de la loi qui, en plafonnant les rémunérations des médecins intérimaires, rend les « petits » hôpitaux moins « intéressants » pour ces médecins « intéressés ». Bref…

Nous ne reviendrons pas immédiatement sur l’incapacité de l’ARS a communiquer correctement. Nous demandons le retour à l’échelle départementale et le retour sous l’autorité du préfet de ces électrons libres.

Nous ne reviendrons pas immédiatement sur les mensonges de l’Etat quant à la défense des territoires ruraux.

Il y aura la semaine prochaine l’assemblée générale de l’Association des Maires de France à la grande halle. Valérie PRUNIER, première vice-présidente du SDIS et de la communauté de communes Ambert-Livradois-Forez et moi-même, vice-président de l’AMF63 et du département, tous deux conseillers départementaux du canton d’Ambert, interviendrons devant l’assemblée des maires du Puy de Dôme.

Dans l’immédiat nous nous joignons à l’appel à manifester devant l’hôpital d’Ambert, demain 14 octobre 2021 à 16 h.Valérie PRUNIER sera présente et pourra donc directement échanger avec les différents habitants de ce territoire, qui nous ont ces dernières heures, alertés, informés, appelé à agir, ce qui a été fait, au même titre que le maire d’Ambert, le président de la communauté de communes, et le député.

Derrière l’ensemble des services de l’hôpital c’est le laboratoire de biologie et toute la médecine de proximité qu’il faut défendre ici.

Ne lâchons rien, nous ne faisons que demander ce à quoi l’Etat s’était engagé. La colère des gilets jaunes, la gestion de la crise covid n’ont manifestement pas fait prendre la mesure de la colère qui gronde et grandit ici.

Toutes nos pensées pour Georges Chanoine

Georges Chanoine nous a quitté cette semaine. Passionné du canton d’Ambert, il a su nous faire partager son enthousiasme et nous donner le « fighting spirit » du passionné de sport qu’il a été toute sa vie.

Nous pensons très fort à lui, à son épouse et aux siens aujourd’hui et nous vous invitons à l’accompagner demain vendredi en l’église Saint Jean d’Ambert à 14 h 30.

Soyons à la hauteur de l’engagement de nos « anciens », Jo Chanoine et Georges Chometon, réunis sur cette photo.

Photo prise en 2015 au restaurant « Les Copains » à l’occasion de la tripe de la Saint André.

Travaux : sur la RD 255 entre Job et le col du Chansert du 13 au 15 août.

L’enduit de la RD 255 (entre Job et le col du Chansert) sera réalisé par l’entreprise Colas sous route barrée (2 jours de travaux à partir du 13 août). Ce chantier n’a pas pu être réalisé en 2020 car il a été nécessaire de rajouter des graves émulsions l’année dernière de manière à ce que le support soit satisfaisant.

L’ECF de la RD 66 (entre le carrefour avec la route du Chansert et le carrefour avec la route de Vertolaye après les Fraisses) sera réalisé par l’entreprise Probinord sous alternat manuel (4 jours de travaux courant août).

Si certains ont pu être surpris par l’horaire de la « nocturne » cela n’a rien enlevé à la qualité et à la réputation de l’épreuve. Très beau podium que n’a pas manqué de saluer le représentant du Conseil régional, notre voisin altiligérien Jean-Pierre « Peter » Vigier.

Ce dernier étant d’autant plus heureux que la Haute-Loire était justement bien représentée sur le podium.

Inutile de dire que la remise des prix à été l’occasion pour les élus et les organisateurs d’échanger sur ce qui est dans toutes les têtes : la venue en terre forézienne et livradoise de la reine des courses, si vous voyez à quoi nous pensons tous…

Merci aux organisateurs de porter à nouveau avec eux la meilleure des images du canton d’Ambert : un endroit où il fait bon vivre et travailler.