Archives pour la catégorie Non classé

11 novembre 1918 : des commémorations qui ont rassemblé de très nombreux habitants de notre canton.

De l’avis unanime des participants, cette année, des habitants encore plus nombreux qu’à l’habitude ont assisté aux cérémonies marquant la fin de la Première Guerre mondiale et rendant hommage aux soldats morts pour la France dans toutes les guerres.

Plus de la moitié des communes du canton nous avaient fait l’honneur de nous inviter aux commémorations. Qu’elles en soient remerciées et, malheureusement, nous n’avons pu honorer toutes ces cérémonies, concentrées sur quelques heures : https://ambert2021.net/agenda/

Nous espérons que Valcivières, Saint-Ferréol des Côtes, Novacelles et Beurrières ne nous en tiendront pas trop rigueur. Promis, nous ferons l’impossible pour être avec eux lors d’une prochaine manifestation.

Quand aux autres communes, merci de leur accueil. Chacun a pu se réjouir de passer un moment de convivialité. Si le souvenir était évidemment présent, la convivialité n’était jamais loin malgré le respect des gestes barrières.

Toutes nos pensées pour Georges Chanoine

Georges Chanoine nous a quitté cette semaine. Passionné du canton d’Ambert, il a su nous faire partager son enthousiasme et nous donner le « fighting spirit » du passionné de sport qu’il a été toute sa vie.

Nous pensons très fort à lui, à son épouse et aux siens aujourd’hui et nous vous invitons à l’accompagner demain vendredi en l’église Saint Jean d’Ambert à 14 h 30.

Soyons à la hauteur de l’engagement de nos « anciens », Jo Chanoine et Georges Chometon, réunis sur cette photo.

Photo prise en 2015 au restaurant « Les Copains » à l’occasion de la tripe de la Saint André.

L’exécutif départemental est formé.

©CD63 – L.Combe

Président

Lors de la session d’investiture qui s’est tenue le 1er juillet 2021, Monsieur Lionel Chauvin, Conseiller départemental du canton de Châtel-Guyon, a été élu Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme.

Vice-Présidents

1er Vice-Président : Jean-Paul CUZIN

2ème Vice-Présidente : Martine BONY

3ème Vice-Président : Jérôme GAUMET

4ème Vice-Président : Éléonore SZCZEPANIAK

5ème Vice-Président : Jean-Philippe PERRET

6ème Vice-Président : Isabelle VALLÉE

7ème Vice-Président : Michel SAUVADE

8ème Vice-Président : Audrey MANUBY

9ème Vice-Président : Pierre RIOL

10ème Vice-Président : Marie-Anne MARCHIS

11ème Vice-Président : Bertrand BARRAUD

12ème Vice-Président : Anne-Marie PICARD

13ème Vice-Président : Sébastien GALPIER

14ème Vice-Président : Stéphanie FLORI-DUTOUR

Saint Just : un choix vie, et quel choix… du premier choix !

Anciens complices de la communauté de communes Livradois, Porte d’Auvergne les élus de Saint Just ont naturellement une relation particulière avec nous. « On sait qui appeler » en cas de besoin. Et effectivement cette disponibilité doit être celle des conseillers départementaux.

Nous avons été accueillis en salle du conseil par les « anciens » et les « nouveaux ». Le maire François CHAUTARD a su construire une équipe qui les associe. Les uns comme les autres nous croyons à l’expérience et pas à la vérité révélée.

Le FIC est géré avec efficacité et l’intérêt de l’ADIT est souligné, avec la demande d’une diversification de l’ingénierie, en direction du bâtimentaire notamment.

Et question bâtiment, la commune possède une pépite qui mérite tout l’attention : de dimension importante, porté par l’enthousiasme de Jean-Marie HERNANDEZ, il a vocation à être tout à la fois espace de coworking, petite unité de vie capable d’accueillir bien au delà de notre secteur. L’ambition d’être une vitrine des possibilités d’accueil locales. Un montage original pour un tiers-lieu qui devra retenir toute notre attention comme celle de la communauté de communes.

Pour cela, entre autres, les communications doivent être à la hauteur : si le déneigement des routes permettent facilement d’atteindre cet éperon qui offre une vue exceptionnelle sur la plaine du Livradois, question télécommunication c’est nettement moins bon.

La commune concentre les faiblesses du cuivre et de son entretien. Le satellite n’offre pas une perspective satisfaisante. La 4G fixe, peut-être, ou la fibre plus sûrement seraient une réponse à la hauteur des ambitions.

Ils sont modestes, en parlent peu, mais nous rappellerons ici l’investissement de la commune dans l’animation culturelle, grâce notamment à ce bel outil qu’est la salle annexe de la mairie.

Saint-Just, c’est clair, c’est un choix de vie, et un tout premier choix ! Qui attire – l’école voit ses effectifs grossir régulièrement – . Bravo, vous pouvez compter sur nous François, Jean-Marie, Serge et tous les autres.

sauvessanges : tout a fond

La commune de Sauvessanges a une place particulière dans nos mémoires : c’est celle de notre première réunion de campagne le 11 février 2015… (la première rencontre communale. Sauvessanges y croit. A juste titre ! | Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici (ambert2015.net) ). Un peu comme un porte-bonheur en quelque sorte, car l’énergie dégagée nous avait particulièrement stimulés.

Et il faut reconnaître que ce que nous avions écrit alors reste vraiment d’actualité, le maire maîtrise ses dossiers sur le bout des doigts :

« A Sauvessanges, les élus savent recevoir, autour de Didier ARDEVOL. Intimement convaincus de l’avenir de la commune, ils savent le communiquer à tous points de vue, y compris via l’internet : http://www.sauvessanges.fr/ ; et ils sont convaincants !« 

L’expérience acquise durant ces 6 années de mandat nous a d’ailleurs montré que la commune ne ménage pas ses efforts d’investissement : réseaux, voirie, voirie forestière et achat de matériel de déneigement. Au total les aides du département se sont élevées à plus de 250 000 €.

Pourtant, située à la limite du Puy de Dôme, de la Loire et de la Haute-Loire la commune se heurte à des difficultés de prise en charge par le département des élèves allant vers le collège de Craponne, de synchronisation du déneigement entre départements.

A Sauvessanges pour étudier, vous avez le choix : nourri ou transporté, mais pas les deux ! | Valérie PRUNIER / Claire RICHARD, Michel SAUVADE / Daniel BARRIER, vos conseillers départementaux pour vivre et travailler ici (ambert2015.net)

Dans les deux cas il avait fallu jusqu’à l’intervention du Président Gouttebel ; le premier avait été plus ou moins débloqué, mais le sujet revient avec la liaison pour le collège privé de Craponne manifestement ; le second reste en attente : nous reviendrons à la charge si nous sommes élus et ce d’autant que nous serons dans la majorité départementale.

Autre sujet sur lequel il va falloir poursuivre les efforts : la question des transports en commun vers la Loire. A priori le sujet nous échappe, avec le transfert de la compétence à la région Auvergne-Rhône-Alpes mais en fait la communauté de communes Ambert Livradois-Forez et à la manœuvre : une convention qui vient d’être votée précise même ce point à l’initiative de la vice-présidente de la communauté de communes qui se trouve être… Valérie PRUNIER ! Il est évident que le partenariat entre les communes, le département et la région sera central tout au long du mandat à venir.

Les élus communaux ont pu également présenter les projets en cours : un fil conducteur, la redynamisation du bourg avec la création d’un éco-quartier et la création d’un local partagé dans un immeuble acquis par la municipalité. Les idées ne manquent pas et le Département devra accompagner, pour reprendre notre triptyque PROTEGER-ACCOMPAGNER-INNOVER

Mais le point sur lequel le maire Didier ARDEVOL et son équipe a été le plus engagé c’est celui de la construction d’une nouvelle caserne de pompiers dans le cadre du regroupement des centres de Viverols et de Sauvessanges. Dans un contexte financier contraint, et vu l’état des deux casernes, une construction nouvelle est clairement indispensable.

Les élus des deux communes sont tombés d’accord sur le principe et le terrain : Claire RICHARD, remplaçante de Valérie PRUNIER et par ailleurs désormais 1ère adjointe à Viverols, a pu appuyer la demande.

Il est clair que l’un des premiers dossiers à traiter par les conseillers départementaux du canton après l’élection sera celui-ci :

Pour notre part nous nous sommes engagés à porter le dossier et à organiser sur place une rencontre avec le nouveau président du SDIS, son directeur et les élus locaux ; à l’issue de cette réunion la décision du SDIS devra être notifiée aux élus des deux communes ; nous ferons tout pour que cette décision soit positive.

Evidemment, vous l’aurez compris, une rencontre à l’image de celle de 2015, pleine de promesses et d’engagements : si nous en avons la possibilité nous les tiendrons !

Merci encore pour ce « coup de boost » à Didier et à toute son équipe ; élue à Sauvessanges, la remplaçante de Sylvie OBERT-MONNET, Isabelle DUBUIS, présente à cette réunion, illustre que cette campagne se déroule dans le meilleur esprit entre les candidats qui sont sur le terrain.

A Sauvessanges comme ailleurs, la voix des citoyens aura le dernier mot le 20 et le 27 juin ! Et c’est très bien ainsi.