Courir en Livradois-Forez : même pas peur !

Rien ne fait reculer le club, on le savait déjà et ils l’ont prouvé encore une fois ce soir : braver le froid, bien sûr, mais surtout les contraintes du moment pour organiser la corrida.

Une réussite, aussi bien par la qualité sportive que pour nous avoir offert un moment de convivialité comme on en recherche beaucoup. Un échange de regards, par les temps qui courent, c’est déjà précieux.

Merci Présidente à toute l’équipe. A bientôt pour de nouvelles aventures, c’est sûr !

11 novembre 1918 : des commémorations qui ont rassemblé de très nombreux habitants de notre canton.

De l’avis unanime des participants, cette année, des habitants encore plus nombreux qu’à l’habitude ont assisté aux cérémonies marquant la fin de la Première Guerre mondiale et rendant hommage aux soldats morts pour la France dans toutes les guerres.

Plus de la moitié des communes du canton nous avaient fait l’honneur de nous inviter aux commémorations. Qu’elles en soient remerciées et, malheureusement, nous n’avons pu honorer toutes ces cérémonies, concentrées sur quelques heures : https://ambert2021.net/agenda/

Nous espérons que Valcivières, Saint-Ferréol des Côtes, Novacelles et Beurrières ne nous en tiendront pas trop rigueur. Promis, nous ferons l’impossible pour être avec eux lors d’une prochaine manifestation.

Quand aux autres communes, merci de leur accueil. Chacun a pu se réjouir de passer un moment de convivialité. Si le souvenir était évidemment présent, la convivialité n’était jamais loin malgré le respect des gestes barrières.

Urgences de l’hôpital d’Ambert : union sacrée et montée de la pression. Rendez-vous à Marsac en Livradois demain vendredi 5 novembre à 18 heures.

Plus de 2000 personnes le 22 octobre dans les rues d’Ambert. Combien demain si nécessaire ? Beaucoup plus encore, c’est sûr.

Les interventions se multiplient pour exiger la réouverture des urgences de l’hôpital d’Ambert tandis que la colère ne diminue pas dans le secteur. Il faut dire que certains font tout pour l’amplifier :

Comment comprendre autrement que, alors que les urgences sont fermées le 27 octobre, le premier réflexe de la direction de l’hôpital est d’enlever les lettres urgences… Le grondement immédiat et l’intervention du maire d’Ambert ont provoqué un rapide retour en arrière. Ridicule !

L’ARS et la direction de l’hôpital jurent la main sur le coeur qu’ils font tout leur possible pour trouver des médecins. Espérons : ce samedi j’ai rencontré un médecin qui souhaitait assurer des remplacements cet été à l’hôpital d’Ambert : il attend toujours une réponse de la direction comme de l’ARS, elle aussi sollicitée…

Chacun doit donc faire sa part du job pour rendre notre hôpital performant et attractif tout autant pour ses patients que pour son personnel. Ici comme ailleurs la barre doit être placée haut : nous voulons le meilleur ici.

Les élus rassemblés se battent pour lui donner les moyens de cette ambition. Commune, communauté de communes, département, région, parlementaires font front : les élus de tout bord sont à la manœuvre. Chacun a fait le maximum en fonction de ses possibilités pour mettre en lumière l’incroyable gâchis qui se profile.

Pour notre part l’alerte a été donnée très vites aux présidents du Département et de la Région, ainsi qu’aux parlementaires. En effet les informations nous ont été transmises très vites par les habitants du Livradois-Forez – qu’ils en soient remerciés – ; au delà, le 22 octobre nous sommes intervenus lors de l’Assemblée générale de l’AMF63 (Association des maires du Puy de Dôme) en présence du préfet, du délégué départemental de l’ARS et de nombreux parlementaires, ainsi que de la presse.

Après la visite de Laurent Wauquiez hier c’est au tour d’André Chassaigne de rassembler demain à 18 h à la salle des fêtes de Marsac en Livradois. Chaque fois les élus locaux sont présents et mobilisés au milieu des habitants que nous côtoyons au quotidien.

Nous vous appelons donc à nous rejoindre à 18 heures à la salle des fêtes de Marsac en Livradois

Tous rassemblés ce vendredi 22 à 18 h à Ambert. Avec une fermeture annoncée des urgences la ligne rouge est franchie.

Nous partageons le texte du député André Chassaigne : la proposition faite n’est pas acceptable.

Malgré notre situation sanitaire exceptionnelle et la volonté de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, l’Agence nationale de Santé vient de faire connaître son refus de mobiliser la Réserve sanitaire en soutien aux services d’urgence en difficultés.

L’ARS affirme « vouloir conserver un service d’urgence et un SMUR à Ambert » et alloue 500 000€ au centre hospitalier pour l’aider à surmonter cette mauvaise passe et préparer un retour à la normale.

Mais en l’état , la couverture médicale permettra au 28 octobre de maintenir seulement  le SMUR pour « garantir les urgences vitales ».

Le service des urgences sera donc fermé pour une durée indéterminée avec un simple accueil et « un dispositif de réorientation ».

Pour obtenir satisfaction,  j’appelle à une large participation à la manifestation organisée à Ambert ce vendredi. 

Plus que jamais, ne lâchons rien !

André Chassaigne

Valérie PRUNIER et Michel SAUVADE vous confirment donc l’appel à manifestation collectif pour ce vendredi 22 octobre à 18 h. Venons nombreux !