Valérie PRUNIER et Michel SAUVADE se joignent à l’appel à manifester demain jeudi 14 octobre pour les urgences et l’hôpital d’Ambert.

Les coups tordus ont horreur de la lumière. L’ARS, la direction de l’hôpital l’ont bien compris lorsque cet été, la ligne de SMUR de l’hôpital d’Ambert a été à plusieurs reprises suspendue. Il est vrai que nous nous interrogions sur la multiplication des sorties de l’hélicoptère Dragon en Livradois.

Silence au point que c’est nous qui en avons informé le sous-préfet lors de l’assemblée générale des maires ruraux il y a quelques semaines. Interpelé en direct, le délégué départemental de l’ARS a été tout étonné, le pauvre, de cette absence de communication. On ne peut que le plaindre de l’incompétence de ses subordonnés, bien sûr…

Le nombre de lits en médecine vient d’être divisé par deux, le service de radiologie fonctionne sur des remplacements, tout ceci de manière la plus discrète possible. Le directeur de l’hôpital de Thiers partant à la fin du mois, pas trop de vagues… Si des fois, les élus ne l’apprenaient pas. Et bien si.

Désormais c’est le service entier des urgences qui est fermé ce week-end. Là c’est juste inadmissible.

Nous ne reviendrons pas immédiatement sur la modification de la loi qui, en plafonnant les rémunérations des médecins intérimaires, rend les « petits » hôpitaux moins « intéressants » pour ces médecins « intéressés ». Bref…

Nous ne reviendrons pas immédiatement sur l’incapacité de l’ARS a communiquer correctement. Nous demandons le retour à l’échelle départementale et le retour sous l’autorité du préfet de ces électrons libres.

Nous ne reviendrons pas immédiatement sur les mensonges de l’Etat quant à la défense des territoires ruraux.

Il y aura la semaine prochaine l’assemblée générale de l’Association des Maires de France à la grande halle. Valérie PRUNIER, première vice-présidente du SDIS et de la communauté de communes Ambert-Livradois-Forez et moi-même, vice-président de l’AMF63 et du département, tous deux conseillers départementaux du canton d’Ambert, interviendrons devant l’assemblée des maires du Puy de Dôme.

Dans l’immédiat nous nous joignons à l’appel à manifester devant l’hôpital d’Ambert, demain 14 octobre 2021 à 16 h.Valérie PRUNIER sera présente et pourra donc directement échanger avec les différents habitants de ce territoire, qui nous ont ces dernières heures, alertés, informés, appelé à agir, ce qui a été fait, au même titre que le maire d’Ambert, le président de la communauté de communes, et le député.

Derrière l’ensemble des services de l’hôpital c’est le laboratoire de biologie et toute la médecine de proximité qu’il faut défendre ici.

Ne lâchons rien, nous ne faisons que demander ce à quoi l’Etat s’était engagé. La colère des gilets jaunes, la gestion de la crise covid n’ont manifestement pas fait prendre la mesure de la colère qui gronde et grandit ici.

Toutes nos pensées pour Georges Chanoine

Georges Chanoine nous a quitté cette semaine. Passionné du canton d’Ambert, il a su nous faire partager son enthousiasme et nous donner le « fighting spirit » du passionné de sport qu’il a été toute sa vie.

Nous pensons très fort à lui, à son épouse et aux siens aujourd’hui et nous vous invitons à l’accompagner demain vendredi en l’église Saint Jean d’Ambert à 14 h 30.

Soyons à la hauteur de l’engagement de nos « anciens », Jo Chanoine et Georges Chometon, réunis sur cette photo.

Photo prise en 2015 au restaurant « Les Copains » à l’occasion de la tripe de la Saint André.

Travaux : sur la RD 255 entre Job et le col du Chansert du 13 au 15 août.

L’enduit de la RD 255 (entre Job et le col du Chansert) sera réalisé par l’entreprise Colas sous route barrée (2 jours de travaux à partir du 13 août). Ce chantier n’a pas pu être réalisé en 2020 car il a été nécessaire de rajouter des graves émulsions l’année dernière de manière à ce que le support soit satisfaisant.

L’ECF de la RD 66 (entre le carrefour avec la route du Chansert et le carrefour avec la route de Vertolaye après les Fraisses) sera réalisé par l’entreprise Probinord sous alternat manuel (4 jours de travaux courant août).

Si certains ont pu être surpris par l’horaire de la « nocturne » cela n’a rien enlevé à la qualité et à la réputation de l’épreuve. Très beau podium que n’a pas manqué de saluer le représentant du Conseil régional, notre voisin altiligérien Jean-Pierre « Peter » Vigier.

Ce dernier étant d’autant plus heureux que la Haute-Loire était justement bien représentée sur le podium.

Inutile de dire que la remise des prix à été l’occasion pour les élus et les organisateurs d’échanger sur ce qui est dans toutes les têtes : la venue en terre forézienne et livradoise de la reine des courses, si vous voyez à quoi nous pensons tous…

Merci aux organisateurs de porter à nouveau avec eux la meilleure des images du canton d’Ambert : un endroit où il fait bon vivre et travailler.

World Festival d’Ambert : ils ont fait fort, très fort…

On ne peut pas dire que tous les voyants étaient au vert pour l’édition 2021. Pourtant, avec obstination, ils y ont cru ; et ils ont eu raison.

Discussions conduites et reconduites avec les services de l’Etat pour parvenir à « entrer dans les clous » sanitaires qui ont varié au fil du temps. Conditions météo qui ont transformé en bourbier les abords du plan d’eau d’Ambert. Et on ne parle que de ce qui était visible ; nul doute que les journées – et les nuits sans sommeil – ont été nombreuses ces derniers mois.

Mais au final, le festival, LE WORLD FESTIVAL !

Les médias s’en sont fait largement l’écho, preuve que le World Festival prend de l’ampleur et gagne en notoriété. Et ça le valait bien.

Les spectateurs ne s’y sont pas trompés. De plus en plus nombreux, les fidèles de la première heure ont été rejoints par tous ceux que l’affiche a séduits. Il faut dire qu’il y avait de quoi.

Alors que dire de plus ? Simplement garder le souvenir de beaucoup de temps forts d’émotion et de plaisir. Que demander de plus dans le contexte actuel ?

Simplement rendez-vous l’année prochaine ? Merci à vous toutes et tous qui avez mouillé le maillot, pris de votre temps et vous êtes dévoués pour le plus grand bonheur des festivaliers. C’est sûr, à l’année prochaine !

Rugby Club du Livradois : ça tourne rond en attendant le nouveau terrain.

Pas sûr que « tourner rond » soit le terme le plus approprié pour un club de rugby mais ça résume assez bien la belle assemblée générale qui s’est tenue hier soir dans les locaux du club. La pluie a obligé les membres à se mettre à l’abri mais n’a pas entamé la bonne humeur et le plaisir de se retrouver.

Président, trésorier et vice-président au coude à coude pour mener les débats

Le rapport moral a mis en évidence les conséquences des confinements. Le désir de se retrouver s’en est trouvé décuplé et le Président Claud a pu annoncer l’engagement à nouveau d’une équipe sénior forte d’un effectif engagé d’une trentaine de joueurs et d’encadrants ; à cela pourra s’ajouter une douzaine d’autres licenciés qui n’a pas encore définitivement confirmé. Belle image pour le rugby en Livradois, porteuse d’espoir en l’avenir.

L’école de jeunes se développe, l’apparition du « rugby contact » semble aux yeux des dirigeants rassurer les parents et ouvrir le sport à un nouveau public de jeunes et d’adultes. Le « Baby rugby » rejoindra même l’offre du club pour les tous petits : Baby Rugby : une nouveauté pour les plus petits (ffr.fr)

Les finances sont saines et permettent au club de « voir venir » sur plus d’une saison, ce qui est indispensable pour ce type d’association.

Le gros projet de la saison à venir est le changement de terrain : Pierre Omerin devrait acheter à la municipalité le terrain actuel, la mairie pour sa part envisageant la construction d’un nouveau terrain vers le Coral. La mairie non représentée n’a pas pu apporter de précision mais nous ne doutons pas que le club sera rapidement rassuré et pourra investir ses nouveaux locaux dans les meilleurs délais.

Un grand bravo donc au Président Benoît Claud qui a tenu les engagements annoncés dans le journal la Montagne au mois d’octobre : Le Rugby club du Livradois, à Ambert (Puy-de-Dôme), veut recréer une équipe senior – Ambert (63600) (lamontagne.fr) : rien de surprenant donc à ce qu’il soit reconduit avec tout son staff pour une année supplémentaire.

Bonne fête Benoît en ce dimanche de juillet, le canton a de la chance de pouvoir compter sur de pareilles équipes !

Travaux : route départementale entre Médeyrolles et la Haute-Loire barrée du 12 au 16 juillet.

« Le chantier va démarrer le 08 juillet sous route barrée afin de permettre la réalisation des travaux préparatoires (purges terrassées). Cela ne change rien à la programmation déjà calée du 12 au 16 juillet; les enrobés étant toujours prévus les 15 et 16 juillet. Nous ferons en sorte, dans la mesure du possible, de rétablir la circulation le week-end du 10 et 11 juillet ainsi que le 14 juillet. »

Le calage des accotements interviendra d’ici fin juillet début août sous alternat (1 journée).