Inclusion numerique : michelle laurent lance le debat

Un commentaire de Michelle LAURENT sur le blog http://ambertaucentre.org a retenu toute notre attention pour plusieurs raisons.

Nous avons donc demandé l’autorisation de le publier en tant qu’article de ce blog afin de lancer le débat sur une question majeure aujourd’hui et dans les années à venir.

Michelle LAURENT :  » Ci dessous l article intégral( tel que communiqué aux autres listes amputé des 2 derniers paragraphes…. que j ai écrit par la suite  ) »

« Un pourcentage importants des  habitants ne possèdent pas internet, de téléphone portable, ou ne savent pas s’en servir…..notamment chez les personnes âgées  (les plus fragiles face à la maladie) mais tous connaissent le 15 le 17 le 18 et le 112

Mercredi soir, une panne a affecté de façon aléatoire les numéros d’urgence du Samu, de la police et des pompiers (15,17,18,112). Des numéros alternatifs d’urgence par département ont été mis en place MAIS pour trouver ces numéros une seule solution internet….
La presse communique « Si nécessaire, appelez les numéros d’urgence alternatifs de votre département :
solidarites-sante.gouv.fr
Les numéros alternatifs ne sont pas accessibles par ceux qui n ont pas internet  et aucun média n’est foutu de les communiquer directement….
Pas d’internet… PAS DE SECOURS …NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER
Ce n n’est hélas pas le seul problème
Electricité, montant des retraites, panne sur la voie publique, mutuelle, banques… la solution est sur internet, faire un e-mail, allez sur facebook…. Plus de papier….
Vous posez une question à une personnalité, un responsable, réponse « envoyer un e-mail »

La 4G La 5 G c’est bien, mais l exclusion numérique est une conséquence de cette modernité qu’il est urgent de prendre en charge
En cette période électorale il est grand temps de soulever et de résoudre le problème
Personnellement, en terme informatique j ai quelques « restes » de ma période d’activité  mais avec les nouveaux matériaux mes lacunes se multiplient. Un exemple pour la bureautique depuis que j ai fais l’acquisition de window 10  j ai perpétuellement des blocages et j ai  abandonné des activités qui ne me posaient pas de problème avec window 7…si je fais des recherche sur internet je suis confronté à un vocabulaire dont j’ignore la signification…
Mon problème n’est qu’un exemple parmi plein d’autres mais il me semble qu’avec l arrivée de la voiture des autos école ont été nécessaires…. Le conseil départemental ne pourrait il pas crée des écoles informatiques pour maitriser ces nouvelles technologies ????? Pour le 3éme âge c’est une véritable nécessité…. Notamment si la volonté est le maintien à domicile des personnes âgées….

Il serait grand temps que les responsables politiques se rendent compte que celui qui ne maitrise pas le BA. BA des nouvelles technologies de la communication  est aussi démuni qu’un analphabète AVANT  l’école publique obligatoire

Et pour finir il me semble que  depuis la privatisation des télécoms3 Orange à une mission de service publique.Quelles sont les obligations imposées par le gouvernement….des lignes téléphoniques trainent dans les fossés, rafistolées n’importe comment…Dans un patelin c’est orange qui ne passe pas, dans un autre c’est Bouygues ou Free etc….Tout est à l’avenant sans compter les box qui ne supportent pas le temps orageux …Ici je ne parle que des difficultés liées au fonctionnement matériel ….
En plus nous avons reçu les dernières éditions (pages blanches et jaunes) des almanachs téléphoniques….sans doute pour rompre l isolement des personnes qui n’ont pas internet. 

Il n’y a pas de petites économies, il n’y a que des petits profits  

Michelle LAURENT

Plusieurs questions en fait dans cet article : quelques éléments rapides pour entamer le débat :

La question de l’inclusion numérique est essentielle et je ne crois pas qu’elle soit minorée dans son importante. C’est de l’ordre de 13% de la population qui est éloigné pour diverses raisons (géographique, technique…) de l’accès au numérique, dont une partie ne sera clairement pas en capacité d’avoir accès directement à ces ressources et donc de déposer des demandes, percevoir ses droits, s’informer, se cultiver ou se divertir ; c’est donc une exclusion sociale majeure.

Co-président de la Commission numérique de l’Association des Maires de France le sujet est au coeur de l’action que j’y conduis, avec l’amélioration de la couverture numérique du territoire national. Eet c’est un sacré enjeu…

Même si le gouvernement n’associe pas les élus locaux autant que nous le souhaiterions, des actions sont engagées dans la bonne direction : c’est l’objet du site :

Inclusion numérique | Mission Société Numérique (societenumerique.gouv.fr)

Son exploration apporte bon nombre d’éléments de réflexion, mais la question est ensuite de savoir comment et qui peut agir concrètement sur le terrain :

Côté département du Puy de Dôme, pour répondre à la question de Michelle LAURENT, une enquête sur les usages du numérique a été conduite en janvier de cette année et doit servir de base à l’approfondissement de l’action déjà engagée :

On peut retenir notamment ne carte interactive des lieus de médiation numérique est disponible à l’adresse : Lieux de médiation numérique du Puy-de-Dôme (puy-de-dome.fr)

Mais sans les hommes – et les femmes – de bonne volonté ceci ne serait rien, c’est pourquoi, au delà des personnels déjà mobilisés, le département s’est engagé sur le recrutement – qui est en cours – de 5 conseillers numériques supplémentaires dans le cadre de l’appel à projet du gouvernement pour recruter 4000 conseillers numériques au sein des collectivités sur toute la France. AMI_Conseiller-Numérique.pdf (agence-cohesion-territoires.gouv.fr)

Voilà, chère Michelle, quelques pistes pour alimenter la réflexion mais, vous l’aurez compris, sur ce sujet, Valérie, Claire, Daniel et moi avec l’équipe du canton, nous sommes plutôt intarissables : je rappelle que notre campagne est conduite sous le triple signe de :

PROTEGER – ACCOMPAGNER – INNOVER

on est donc en plein dedans…

Merci donc d’avoir lancé cette discussion et permis de donner à ce blog une coloration qui nous plait bien : celle d’articles initiés par les électeurs plutôt que par les candidats. Il est clair que nous continuerons dans cette voie si d’autres suivent les pas de Michelle LAURENT.

Une réflexion sur « Inclusion numerique : michelle laurent lance le debat »

  1. A reblogué ceci sur Ambert au Centre – le site de ceux qui s'engagent vraimentet a ajouté:

    Grâce à Ambert au centre et à Michelle LAURENT l’inclusion numérique s’invite dans le débat pour les élections départementales. Un vrai sujet, et les candidats de l’Union des Républicains et Indépendants vont y prendre toute leur part comme, nous en sommes certains, tous les autres candidats tant l’enjeu est d’important. Bon débat !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s